Le meilleur souper, Segesta et on explore une nouvelle ville : Trapani

Jour 4 : Scopello, Segesta et Trapani

Hier, j’ai définitivement mangé le meilleur souper jusqu’à maintenant* Tout a commencé avec une entrée: une poulpe grillée et fondante, et dont la texture était à mille lieues du caoutchouc. En repas principal, je me suis délectée de busiata fraîches au fromage ricotta, basilic et zucchini, et Pat a aussi été assez élogieux à l’égard de son steak de tonno rosso saignant. Le repas était, pour ma part, apparié à délicieux vino rosso de la Cantina Planeta que j’ai savouré jusqu’à la dernière goutte.

*Pat rêve encore à sa pizza du jour 1 #classicPat.

Le lendemain, nous avons pris la route très tôt afin d’être les premiers arrivés à Segesta, un site où l’on trouve d’impressionnantes ruines d’architecture grecque. L’attraction principale est un temple magnifiquement préservé, mais il n’a jamais été achevé (notez les colonnes qui n’ont jamais été cannelées pour donner l’impression d’une seule et même pièce). Les historiens ne semblent pas du tout s’entendre sur les raisons quant à cet inachèvement, et les informations que nous avons trouvées dans nos guides et sur le site même ne semblent pas concorder. Mais une théorie qui me plaît (merci Rick Steves) veut que Segesta aurait cherché à s’allier avec Athènes contre ses ennemis, et aurait construit le temple pour les impressionner. Or, une fois l’alliance conclue, Segesta n’aurait pas poursuivie les travaux (et Athènes n’aurait, par ailleurs, jamais honoré sa promesse d’alliance).

La deuxième ruine principale est un théâtre et un petit joyau d’architecture. En effet, à l’emplacement où l’orchestre était jadis installé se trouve un endroit où l’acoustique est inusitée (voir photo ci-dessous). C’est-à-dire que même un chuchotement émis à cet endroit précis pouvait être réverbéré dans l’ensemble du théâtre et entendu de façon très nette par tout le public. Lorsqu’on s’y trouve soi-même, on a l’impression d’entendre sa voix dans des écouteurs. Et tout ça, sans la technologie d’aujourd’hui…

En après-midi nous avons quitté notre petite villa de Scopello pour aller s’installer à Trapani. Imaginez-vous donc que notre hôte nous attendait avec deux GÉANTS arancini (j’ai, sans blague, sauté de joie lorsqu’il les a déballé #ilsétaientencorechauds).

“Ouch, wtf, this door frame was clearly designed by hobbits!” -Pat, after slamming his forehead into the top of the bathroom door frame in our Trapani AirBnB rental.

La vieille partie de la ville est particulièrement pittoresque, et nous avons beaucoup apprécié la marche le long de la promenade surélevée.

Il y a tant d’options pour souper à Trapani, mais nous avons jeté notre dévolu sur une pizzéria située dans un bâtiment historique. Nous croisons les doigts que nous pourrons y dénicher une table (à suivre demain)!

-Isa & Pat

2 thoughts on “Le meilleur souper, Segesta et on explore une nouvelle ville : Trapani

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s