On découvre un parc archéologique et j’ai presque pleuré en mangeant des pâtes

Jour 11 : Parc archéologique de Siracusa et Ortigia

Jusqu’à maintenant -et je suis certaine que vous serez d’accord-, Pat et moi avons été particulièrement choyés côté ruines grecques. Cela étant dit, nous sommes toujours enthousiastes à l’idée de découvrir les ruines propres à une ville, comme celle du Parc archéologique de Siracusa. Nous avons été impressionnés par le grandiose théâtre grec qui pouvais jadis recevoir plus de 15 000 personnes.

Le site comprend également un amphithéâtre romain utilisé pour des combats de gladiateurs (il y avait même une piscine pour les combats avec des animaux aquatiques!), et à quelques minutes de marche, un musée-labyrinthe comprenant des artefacts (e.g. vases, statues, bijoux) retrouvés à travers la Sicile et le Santuatio Madonna della Lacrime – le site d’un miracle catholique. Nous avons aussi visité des catacombes, qui étaient étonnamment spacieuses et beaucoup moins lugubres que celles que j’avais visitées à Paris.

Maintenant parlons BOUFFE.

Je pense que je vais me rappeler longtemps des pâtes que j’ai mangées hier. C’est Pat qui a trouvé le restaurant (Al Mazarì, Ortigia) avec pour but d’assouvir mon envie (infinie, on doit se le dire) de pâtes. On nous apporte tout bonnement une feuille blanche sur laquelle on annonce la création du chef qui porte même un nom : la povera cozza incontra la ricca ostrica, ma ci pensa il gamberetto (traduit par « the poor mussel meets the rich oyster, but the shrimp takes care of it »). Et le plat était divin! On parle ici de pâtes fraîches (des busiate) avec des moules et des crevettes ainsi qu’huître assaisonnée de citron et de menthe. Chaque bouchée était un pur délice.

“You win.” – Pat, referring to the fact that he preferred my meal to his for the first time of the trip, even though he actually really liked his own meal.

Mention spéciale pour le vin « Lu veru piaciri », dont les raisins proviennent de la région de l’Etna, qui a une robe couleur rubis et un goût étonnamment frais et sec.

Demain, direction Ragusa Ibla et Modica (cioccolato!!!)

-Isa & Pat

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s