Une ville reconstruite et l’art ancien du chocolat

Jour 12 : Ragusa, Modica et Ortigia

L’histoire de la ville de Ragusa est à la fois tragique et fascinante. Comme plusieurs autres villes du sud-est de la Sicile, Ragusa a été complètement détruite à la suite du dévastateur tremblement de terre de 1693. Lors de sa reconstruction, l’opinion publique était divisée. Alors que les habitants moins fortunés souhaitaient restaurer la ville originale, l’aristocratie voulait plutôt reconstruire la ville en altitude pour permettre, entre autre, davantage d’expansion. Ainsi, la ville est maintenant répartie sur deux sites: Ragusa Ibla, qui correspond au site original, et Ragusa Superior qui désigne la ville reconstruite par l’aristocratie.

Mais c’est Ragusa Ibla qui est particulièrement charmante à visiter. Les rues étroites et escarpées, la magnifique Basilica di San Giorgio bâtie en 1738 et les petits commerces locaux (ex. céramique, vêtements faits à la main) donnent le goût de s’y arrêter (et/ou de manger un arancino) pour un long moment.

Après tant de beauté et de caractère, la ville de Modica nous a semblé un peu moins charmante que Ragusa Ibla. Toutefois, Modica possède un secret ancien : l’art de confectionner du chocolat dans la tradition aztèque. Pat et moi avons goûté à *ahem* quelques saveurs de chocolat dans la plus ancienne chocolaterie (Antica Dolceria Bonajuto) dont les suivantes : marjolaine, citron, orange, cardamome, poivre, piment, sel et cannelle.

“We have to take a scientific approach to cioccolato tasting” -Pat, referring to our strategy to identify which chocolate flavors we would bring back with us.

Nous avons terminé notre avant-midi de visite à la Cava d’Ispica, un long canyon rempli de caves et de catacombes. On y retrouve les traces de multiples civilisations datant d’aussi loin que l’âge de Bronze. Malheureusement, une pluie diluvienne nous a fait battre en retraite dans notre appartement de Siracusa jusqu’au souper.

Et là aussi, justement, nos plans ont été légèrement chamboulés puisque nos restaurants tant convoités étaient fermés en soirée. Nous nous sommes rabattus (pauvres nous), sur la piazza Duomo à Ortigia, sur une terrasse faisant face à la jolie cathédrale imbriquée dans un temple grec. En comparaison d’hier, nos repas étaient peu mémorables, mais la jolie vue nous a bien consolé.

Si vous avez des recommandations ou des *demandes spéciales* de repas à essayer, laissez-nous un commentaire en cliquant sur le lien “leave a comment” en haut du billet.

Ciao!

-Isa & Pat

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s